And first behold this cordial julep here,
That flames and dances in his crystal bounds,
With spirits of balm and fragrant syrups mixed.

John Milton, Comus, 1634

 

S'il est un breuvage historique – pardon, mythique ! – c'est bien le Mint julep.

Il aura fait couler autant d'encre qu'il a glissé de cette douceur dans les gosiers.

Sans sophistication, ni complexité c'est un cocktail bienfaisant, rafraîchissant et sûrement l'un des plus irrésistibles. Sans vouloir lui manquer de respect disons qu'il s'agit d'un bourbon frappé à la menthe, en somme un aïeul du Mojito (qui serait ainsi une sorte de Rum Julep).

Old_south_drink

Cocktail favori du vieux Sud et du Kentucky Derby, cette combinaison d'alcool, de sucre et de menthe a probablement été consommée dès la fin du XVIIIe siècle dans une version brandy-sucre-menthe. Avec la fin de la Guerre de Sécession et l'adaptation du bourbon, il est promu au rang de boisson nationale, comme le chante le poète John Reuben Thompson :

 

«Virginia's own libation

A whisky julep is the drink

That typifies the nation ! 

The ice we take of liquid blue

From Wenhnm's crystal fountains,

The whiskey sparkles with the dew

Of old Virginia's mountains—

The sugar borrow without stint

From sunny Opelousas,

By every stream springs up the mint,

From Kennebec's to Coosa's »

 

Julep_derby

Je vous propose la recette de H.I. Williams (Three Bottle Bar, 1943) parmi les nombreuses variantes que l'on peut trouver dans la littérature mixologiste :

« Placer 3 à 4 feuilles de menthe dans le fond d'un verre de 12 onces [36 cl, verre dit Collins]. Ajouter 2 cuillères à thé de sirop de sucre. Piller les feuilles. Remplissez entièrement le verre de très fine glace pillée. Verser lentement trois mesures [9 cl] de whiskey sur la glace. Remuez légèrement jusqu'à ce que les parois du verre soit glacée [vingt secondes] et servez en déposant trois feuilles de menthe de manière à ce que, avec une paille coupée à la bonne longueur, le nez touche les feuilles lors de la dégustation. Celle-ci devrait prendre une heure ; attendez une heure supplémentaire avant de servir le prochain. Servez le troisième le lendemain à la même heure. »

Recommandations finales de l'auteur : « L'authentique Mint julep réclame une glace pillée très finement et un coup de cuillère délicat et des plus calmes. Arrêter les pendules et suspendez le court du temps lors de la dégustation de ces julep. On peut de même utiliser un verre de 8 once pour 2 de whiskey. Essayez le Colonel's Quickie pour un verre odl fashioned [version compacte, 2 mesures de whiskey, 3 à 4 feuilles de menthe et 1 cuillère de sucre]. »

 

Certaines recettes demandent le renfort de fruits de saison (mais on tire alors vers le Cobbler !), l'utilisation d'un whiskey rye (Jack Manual), d'un trait de rhum noir de Jamaïque, d'un mélange de Peach Brandy et de Brandy (Jerry Thomas, 1862) ou encore de frotter les parois du verre bords à l'aide d'un morceau d'ananas frais. J'ai tenté d'y ajouter une larme d'Orange bitter mais le résultat n'a rien d'extraordinaire. Dans tous les cas les possibilités sont infinis. Quant au bourbon, l'Evan Williams single barrel a tenu toutes ses promesses.

mint_julep_polo

On retiendra l'option de Gary Regan (The Joy of Mixolog), un sirop de menthe maison en lieu et place du sirop de sucre :

 

Simple mint syrup

Une tasse d'eau, pour une tasse de sucre et les feuilles d'une botte de menthe.

Brassez le tout.

Passez à feu doux pendant cinq minute.

Attendre une heure que le mélange atteigne la température ambiante.

Filtrez.

Deux avantages, un arôme subtil de menthe, un puissant goût de chlorophylle et un sirop qui ne dénature pas la couleur du cocktail....

A défaut de l'original gobelet en argent - silver Julep cup- passez vos high-ball une dizaine de minute au congélateur et former un dôme de glace finement pillée au somment du verre après avoir versé les ingrédients.

800px_Minze

Cependant, un peu de patience ! Mieux vaut attendre les grandes chaleurs pour le déguster sur un rocking-chair, en regardant la condensation se former sur le verre et se laissant bercer par ceci !